Cette intrusion violente avait contraint le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre à être évacué de ses bureaux, situés rue de Grenelle à Paris.

Quatre personnes soupçonnées d’avoir forcé avec un chariot élévateur l’entrée du ministère de Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, le 5 janvier, lors du huitième samedi de mobilisation des “gilets jaunes”, ont été interpellées mardi 12 février, a appris franceinfo auprès du parquet de Paris.

Une quinzaine de personnes, dont certaines portaient un “gilet jaune”, avaient enfoncé la porte du ministère du porte-parole du gouvernement, à l’aide d’un engin de chantier.

Cette intrusion violente avait contraint le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre à être évacué de ses bureaux, situés rue de Grenelle à Paris. Il avait plus tard qualifié l’attaque d'”inadmissible”. Les quatre individus vont être entendus par les enquêteurs du 3e DPJ, a ajouté le parquet de Paris.

Source francetvinfo.fr – lire la suite de l’article

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account