Un prof américain suspendu à cause d’un mot chinois ressemblant à «nègre»


Source : Slate

L’université de Californie du Sud a suspendu un professeur de management qui a prononcé un mot en chinois – «ne-ga» – jugé trop proche du mot nègre en anglais.

Lors d’un cours en ligne sur la communication managériale à l’université de Californie du Sud, le professeur Greg Patton a évoqué les «mots de remplissage», comme «euh» en français, qui sont utilisés quand une personne fait une pause dans un discours. Patton a expliqué qu’en chinois, le mot d’usage était «nei-ge», qui veut dire «comme». Or en répétant ces sons, le professeur a presque eu l’air de dire «nigga» (nègre en français), une insulte raciste qui a une résonance historique particulièrement violente aux États-Unis.

Quelques étudiant·es se sont plaints dans des évaluations le lendemain, et Patton s’est aussitôt excusé via mail puis sur Zoom, expliquant qu’il allait désormais remplacer l’exemple mandarin par un mot portugais. L’incident aurait pu en rester là, mais l’événement a été traité comme une crise grave. Dans une lettre, un groupe d’étudiant·es noir·es anonymes a écrit que «leur santé mentale avait été affectée» et qu’ils préféreraient «ne pas continuer ce cours plutôt qu’avoir à endurer l’épuisement émotionnel d’avoir un enseignant qui ignore la diversité et les sensibilités culturelles».

Lire la suite de l’article ici.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de