Charles de Courson, fils de résistant, s’est exprimé lors des débats à l’Assemblée nationale, mercredi soir.

“C’est une pure folie”, a-t-il martelé. Lors des débats sur la “loi anti-casseurs” à l’Assemblée nationale, mercredi 30 janvier, le député UDI Charles de Courson n’a pas caché son opposition. “Où sommes-nous ? C’est la dérive complète”, a-t-il déclaré, avant d’ajouter une comparaison qui a fait réagir l’hémicycle : “On se croit revenu sous le régime de Vichy. Je dis bien le régime de Vichy.”

“Réveillez-vous”

Charles de Courson s’exprimait contre la possibilité, désormais accordée, aux préfets de prononcer des interdictions de manifester, disposition clé de la proposition de “loi anti-casseurs”. “Réveillez-vous mes chers collègues”, a lancé l’élu, fils de résistant, aux députés.

Il n’est pas le seul à s’y être opposé. La gauche est montée au créneau contre la mesure sur les interdictions, dénonçant des “lettres de cachet” (PS) ou une “loi de circonstance” (PCF) face aux “gilets jaunes”, s’attaquant “aux libertés fondamentales de tout un peuple” et introduisant dans le droit commun une mesure permise dans le cadre de l’état d’urgence (LFI).

Source francetvinfo.fr – lire la suite de l’article

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account