Un député critique la « loi anti-casseurs » et se croit sous Vichy !



Charles de Courson, fils de résistant, s’est exprimé lors des débats à l’Assemblée nationale, mercredi soir.

« C’est une pure folie », a-t-il martelé. Lors des débats sur la « loi anti-casseurs » à l’Assemblée nationale, mercredi 30 janvier, le député UDI Charles de Courson n’a pas caché son opposition. « Où sommes-nous ? C’est la dérive complète », a-t-il déclaré, avant d’ajouter une comparaison qui a fait réagir l’hémicycle : « On se croit revenu sous le régime de Vichy. Je dis bien le régime de Vichy. »

« Réveillez-vous »

Charles de Courson s’exprimait contre la possibilité, désormais accordée, aux préfets de prononcer des interdictions de manifester, disposition clé de la proposition de « loi anti-casseurs ». « Réveillez-vous mes chers collègues », a lancé l’élu, fils de résistant, aux députés.

Il n’est pas le seul à s’y être opposé. La gauche est montée au créneau contre la mesure sur les interdictions, dénonçant des « lettres de cachet » (PS) ou une « loi de circonstance » (PCF) face aux « gilets jaunes », s’attaquant « aux libertés fondamentales de tout un peuple » et introduisant dans le droit commun une mesure permise dans le cadre de l’état d’urgence (LFI).

Source francetvinfo.fr – lire la suite de l’article

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account