Schiappa et Hanouna font émerger 7 propositions lors d’un « grand débat » en direct



DEBAT TELEVISE – La secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa s’est félicitée du succès de ce « grand débat » et des propositions qui en sont ressorties…

Zéro TVA sur les produits de première nécessité, peine plancher pour les fraudeurs fiscaux… Le «grand débat» co-animé vendredi soir par la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa et le présentateur Cyril Hanouna en direct sur C8 a accouché de plusieurs propositions.

Feutre en main à côté d’un tableau blanc, la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes a modéré trois heures d’un débat à mi-chemin entre politique et divertissement, dont elle a passé la semaine à défendre le bien-fondé.

La suppression de la TVA sur les produits de première nécessité plébiscitée

Première idée – la plus plébiscitée de la soirée – sur le plateau composé de « gilets jaunes », d’une retraitée, d’un restaurateur ou encore d’un policier, mais aussi de nombreuses personnalités : la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité. Une proposition de Laetitia Dewalle, « gilet jaune » du Val-d’Oise habituée des médias.

Peine plancher pour l’évasion fiscale, réexamen des niches fiscales, révision des « cycles horaires » de la police, crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) réservé aux TPE et PME, retour de l’ISF – d’avance exclu par Emmanuel Macron – et augmentation de 2 à 4 % du budget des hôpitaux : telles ont été les six autres idées retenues par les internautes et que Marlène Schiappa s’est engagée à relayer auprès de l’exécutif.

« On n’est pas des Bisounours. »

Le ton est parfois monté, notamment lorsqu’a émergé l’idée d’un impôt sur la nationalité, sur le modèle de ce qui existe aux Etats-Unis. « On est dans un pays où on aime se plaindre », a lâché la secrétaire d’Etat, suscitant des « ouh » sonores dans l’assistance. « On ne peut pas prendre tout ce qui nous plaît ici et là. On n’est pas des Bisounours. »

Marlène Schiappa, qui s’est présentée chez Cyril Hanouna – non sans susciter la controverse – dans l’objectif avoué de parler au plus grand nombre, a invité les téléspectateurs à prendre modèle sur ces discussions pour participer partout au grand débat, « au bar PMU » ou encore entre amis. « Dimanche, vous allez manger chez votre belle-mère, vous allez être huit, neuf autour de la table, bah c’est plus une engueulade, c’est un atelier du grand débat national », a-t-elle fait valoir.

« On a réussi à faire quelque chose de formidable en termes de démocratie »

La ministre a personnellement retenu l’idée d’une « brigade anti-discriminations », composée d’agents assermentés, que proposait une personne dans le public. « Oui, créons-la », lui a-t-elle lancé. Le prix plancher pour les matières premières agricoles, suggéré par un agriculteur qui ne veut plus « vendre à perte », a lui été salué par les internautes.

Source 20minutes.fr – lire la suite de l’article

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account