La cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation à cinq ans de prison du rappeur Rohff pour des violences aggravées commises en 2014 dans la boutique parisienne de son rival Booba.

Ce jeudi 6 juin, le rappeur Rohff a été condamné en appel à cinq de prison pour les violences commises en 2014 dans une boutique parisienne appartenant à son rival Booba. Il a été écroué. La cour d’appel de Paris a en effet ordonné son incarcération immédiate.

L’interprète de Qui est l’exemple ? avait été condamné à cette même peine en première instance, en octobre 2017, mais n’avait alors pas été écroué et avait fait appel. “Vous devez gagner la maison d’arrêt”, lui a annoncé ce jeudi la présidente de la cour d’appel. Arrivé casquette sur la tête et veste bleue sur les épaules, le rappeur de 41 ans, de son vrai nom Housni Mkouboi, est reparti menotté, encadré par des gendarmes. Son avocate, Malika Ibazatene, s’est refusée à tout commentaire à l’issue de l’audience.

Le rappeur avait été condamné il y a un an et demi pour avoir violemment agressé, en groupe, deux vendeurs de la boutique parisienne de son rival Booba en avril 2014. Dans leur décision du 27 octobre 2017, confirmée jeudi par la cour, les premiers juges avaient dénoncé une “action collective préméditée d’une grande violence, sans autre mobile établi qu’une démonstration de force” dans le cadre d’une “rivalité” entre rappeurs.

Le 21 avril 2014, Rohff était entré accompagné de plusieurs hommes dans le magasin Ünkut, boutique “officielle” de la marque de vêtements fondée par le rappeur Booba, située dans le quartier parisien de Châtelet. Dans un bref déchaînement de violence dont les images, captées par des caméras de vidéosurveillance, avaient été diffusées à l’audience, le groupe avait roué de coups un jeune vendeur en l’abandonnant dans un état critique. Les agresseurs avaient également assommé un autre employé avec une caisse enregistreuse et détérioré la boutique.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account