La justice de Bolivie émet un mandat d’arrêt contre Jeannine Añez et 5 ex ministres de la dictature


Par Telesur, traduit par Romain Migus pour les 2 Rives

Le parquet départemental de La Paz, en Bolivie, a émis vendredi un mandat d’arrêt contre l’ancienne présidente de facto, Jeannine Añez, pour le coup d’État d’octobre 2019.

La commission d’enquête sur les événements a divulgué aux médias locaux la résolution de détention, pour Añez et celle de ses anciens ministres Arturo Murillo, Yerko Núñez, Luis Fernando López, Rodrigo Guzmán et Álvaro Coimbra (ces deux derniers déjà détenus).

Le document indique que les personnes impliquées sont accusées de commettre « les crimes de terrorisme, de sédition et de conspiration ». Il précise également que les mandats ont été émis en raison du risque de fuite des personnes impliquées, en raison de leurs importants mouvements migratoires, ce qui « prouve à quel point il leur est facile de quitter le pays ».

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account