Le coronavirus rend-il fou ? Vincent Lapierre devant ses détracteurs


Entretien avec la revue Eléments

Le coronavirus nous rendra-t-il tous dingues ? La question peut se poser tant elle traverse toutes les familles, politiques ou pas. Le Média pour Tous peut en témoigner. Fondé en 2018 par Vincent Lapierre, reporter tout-terrain, il a imposé un ton et montré les Gilets jaunes sous un jour nouveau en donnant la parole aux acteurs. Le succès a rapidement été au rendez-vous, avec une moyenne de 100 000 vues par reportage. Mais la Covid et ses controverses sans fin sont passées par là. Pour ou contre, noir ou blanc, vaccin ou pas vaccin, le virus n’a que faire des nuances. Vincent Lapierre a fait un autre choix, celui de Péguy, autre journaliste (eh oui), qui nous recommandait de « dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, dire bêtement la vérité bête, ennuyeusement la vérité ennuyeuse, tristement la vérité triste » – mais aussi dire scientifiquement la vérité scientifique, à tout le moins la vérité de la communauté scientifique. Ce choix lui a aliéné une grande partie de ses soutiens. Ce qui n’est pas sans poser problème pour un média indépendant vivant du financement de ses abonnés. Ce dernier s’est asséché, mettant en péril la survie du Média pour Tous. « Si la vérité vous offense, la fable au moins peut se souffrir », disait le grand Jean de La Fontaine. Mais que faire en temps de crise, lorsque la fable et la vérité s’entremêlent au point de se confondre ? Les démêler encore et toujours. La parole à Vincent Lapierre.


ÉLÉMENTS : Le Média pour Tous, créé à l’été 2018, a pris son essor lors du mouvement des Gilets jaunes ; à l’époque, la majeure partie des journalistes étaient très mal reçus dans les cortèges, sauf le Média pour Tous. Qu’est-ce que cette crise a révélé sur les relations entre les médias et le peuple ?

VINCENT LAPIERRE. La crise des Gilets jaunes a mis en évidence la fracture très profonde qui existe entre les médias de masse et une partie de la population. Cette fracture n’est pas apparue soudainement en 2018, elle s’est creusée au fil des dernières décennies et a trouvé dans la démocratisation d’Internet un puissant accélérateur. Le sentiment dominant dans les rangs des Gilets jaunes, et bien sûr au-delà, est que nous sommes gouvernés par des corrompus, pour lesquels leurs intérêts particuliers priment sur l’intérêt général. Dans ce cadre d’analyse, les principaux médias, de par leur proximité avec le pouvoir, leur structure de financement et le mode de formation des journalistes, sont vus comme des passe-plats du gouvernement. Ils ne sont là que pour « faire passer la pilule » des réformes gouvernementales et maquiller en démocratie ce qui n’est en fait qu’un pouvoir totalitaire. Dans ce contexte, la recherche d’information alternative devient parfaitement compréhensible. Pour la crise des Gilets jaunes, nous étions là au bon moment et au bon endroit, avec le bon format de vidéos : au cœur de l’action tout en respectant la parole des Gilets jaunes (ne pas les couper en permanence, ne pas retenir au montage que quelques secondes mais donner le temps au spectateur de comprendre le discours dans sa globalité, etc.), ce que les grands médias ne faisaient pas. C’est effectivement ce qui explique le succès de nos reportages. Mais d’autres ont également fait ce travail. Un certain nombre de médias citoyens sont nés lors de la crise des Gilets jaunes, preuve que la crise informationnelle était bien là, en toile de fond.

ÉLÉMENTS : Quand la Covid s’est invitée dans l’actualité en 2020, le Média pour Tous, désormais bien installé dans le paysage qu’on pourrait nommer « altermédiatique » ou « dissident », aurait pu, comme bien d’autres, vendre successivement à ses abonnés de la chloroquine, de la « plandémie », du génocide vaccinal. Au lieu de surfer sur ce narratif-là, tu as préféré conservé le sens de la nuance et un véritable esprit critique, choix récompensé bien souvent par maints pouces baissés sur YouTube. Avais-tu anticipé de telles réactions, du désabonnement à l’anathème, ou bien t’ont-elles surpris ?

VINCENT LAPIERRE. Non, je n’ai pas été franchement surpris. Je savais qu’une partie importante de notre public attendait de nous que nous nous fassions les relais complaisants de toutes les théories qui se sont mises à circuler (5G, puces dans le vaccin, traitements miracles, etc.). En mars 2020, nous avons mis en ligne un sondage pour savoir ce que nos lecteurs pensaient de l’origine du coronavirus : 49 % ont voté pour des réponses évoquant une intention malveillante cachée derrière la crise sanitaire. Je savais que mes prises de position allaient immanquablement prendre à rebrousse-poil au moins la moitié de notre public. Mais je ne me voyais pas faire autre chose que ce que j’ai fait : prendre au sérieux la parole des scientifiques, écouter l’ensemble des théories en présence et trancher en faveur du consensus scientifique mondial. Et ce consensus, globalement, établit que le Sars-Cov-2 pose un problème majeur de saturation des réanimations, et cela dans le monde entier, y compris dans les pays qui ont trois fois plus de lits de réanimation que la France, comme par exemple l’Allemagne. Tout part de là. Si on rate cette marche et qu’on considère qu’il n’y a pas de problème, que la Covid est une simple grippette, c’est certain que toute action du gouvernement sera perçue comme une atteinte à nos libertés. Je ne peux personnellement pas emprunter cette voie cognitive car, au départ, j’admets que le virus, de par ses caractéristiques intrinsèques, pose un problème. Et ce raisonnement, je le tiens car même si je ne peux aller moi-même dans les services de réanimations et compter les malades ou les morts, j’estime plus fiable le témoignage de centaines de milliers de soignants et de scientifiques à travers le monde qui ne se connaissent pas, plutôt que celui de quelques médecins isolés, ou des témoignages souvent invérifiables sur les réseaux sociaux. C’est assumé. Non, Big Pharma n’est pas en capacité de corrompre des gouvernements ennemis géopolitiquement pour faire croire que le Sars-Cov-2 est une menace alors qu’il n’en est pas une, ou cacher qu’un médicament fonctionne pour imposer un vaccin (qui aurait même pour but de tuer les gens, selon certains). Les faits analysés rationnellement disent autre chose. Et peu importe que Macron dise également cela. Je pourrais répondre que Poutine, Kim Jung-un et Bachar el-Assad développent eux aussi le même « narratif » que Macron, sont-ils pour autant macronistes ? Ce n’est pas parce qu’untel dit ceci ou cela que je vais forcément dire le contraire, ce n’est pas comme cela que je raisonne. Je ne suis pas un « anti-tout » professionnel, ou un idéologue. Ma boussole, ce sont les faits. Et j’écoute – tout en gardant mon esprit critique – ceux qui savent les interpréter et dont c’est le métier. Cette position peut surprendre ceux qui me suivent et je le conçois parfaitement, mais c’est la conclusion à laquelle j’arrive, et je ne peux pas faire autrement que de le dire. C’est mon rôle. Et je le dirai quel que soit le prix que ça me coûte, et ça me coûte déjà très cher.

ÉLÉMENTS : La « réinformation » ressemble trop souvent à une simple contre-propagande, et la « dissidence » à un concours de panurgisme et de pavlovisme ; comment faire comprendre l’importance primordiale d’une forme d’hygiène mentale et de zététique, autrement dit d’art du doute ?

VINCENT LAPIERRE. Effectivement, la défiance souvent justifiée à l’égard des médias de masse a conduit à accorder une trop grande confiance dans les médias dits alternatifs, et ce n’est pas une bonne chose. Il faut exercer son esprit critique quel que soit le canal par lequel l’information nous parvient. Il faut avoir conscience que les médias dits alternatifs ont en fait les mêmes contraintes que les grands médias : pour survivre, ils doivent capter notre temps de cerveau disponible. Et pour cela, ils font face à la même tentation que les grands médias, à savoir donner du simple, du clivant, de l’angoissant, du sentiment de savoir des choses que les autres ne savent pas, etc. C’est en jouant sur ces cordes-là, l’ego, la peur, l’attirance pour le clash, la « révélation », que tout média maximise ses chances de capter l’attention du public. Dans un contexte de concurrence exacerbée entre les médias et en période de crise où les gens attendent des réponses rapides, la tentation est extrême de faire circuler des rumeurs, de jouer sur les peurs et les discours démagogiques. Beaucoup cèdent, certains en font même un business. Ce n’est pas le choix que nous avons fait.

LIRE LA SUITE DE L’ENTRETIEN

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
15 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Tony02
7 mois il y a

Ôlolo, je n’ai même pas pu lire jusqu’au bout… Bien sûr que c’est bien d’être dans la nuance et ne chercher à dire que la vérité, qui va nier cela? Ce que les gens te demande c’est de te remettre en question et de faire des recherches car là tu as dans le faux, tu as manqué un épisode et je comprend que tu puisses voir les choses comme ça car il te manque un morceau du puzzle. Les gars, expliquez-lui, moi je suis fatigué…

Lacedemone
7 mois il y a
Reply to  Tony02

« i fo fair vo propre recherch » Ou la signature de l’imbécilité contemporaine. Merci je pense que Vincent a déjà vu quelqu’un lui dire que la Vérité se trouvait dans les recherches sur twitter, youtube et telegram. C’est à vous qu’il manque quelque chose, qui apparaît évident à Vincent et fort heureusement à l’essentiel de la population. Vous n’avez pas accès à « une vérité cachée » qu’il faudrait aller trouver dans des recoins « libres » de l’internet. Tout le monde a accès aux informations que vous prenez comme vraies, sauf que la majorité des gens sont heureusement capables de les reconnaître pour ce… Lire la suite »

Tony02
7 mois il y a
Reply to  Lacedemone

J’essaye d’aider Vincent mais avec vos propos il va retourner dormir. Puisque vous parlez de matrix; sachez que vous êtes de ces gens qui voyez que le steak est faux mais vous l’aimez trop pour le reconnaître alors vous continuez d’en bouffer tous les jours. Raoult avait raison et les faits ne font que le confirmer; ils n’ont même pas honte de nous apprendre aujourd’hui ce que Raoult nous disait hier tout en faisant comme s’ils ne l’avaient jamais dit… Bref, pas besoin de 6 paragraphes pour dire les choses lorsqu’elles sont clairs alors je vais faire court; mon conseil… Lire la suite »

Tony02
7 mois il y a

Merci Vincent, de porter attention à mon message. Mais pourquoi me demander mon avis sur cela ? S’il a gruger, qu’est-ce que cela change ? Il est le plus grand virologue de France et reconnu mondialement alors nous prenons le bon qui vient de lui mais nous rejetons le faux, nous ne sommes pas des fanatiques. Or, la vérité ne se trouve pas dans la gruge ou non de Raoult car si Raoult gruge dans un test, cela n’est pas une preuve que la Chloroquine n’est pas efficace, nous sommes d’accord ? De plus, Raoult ne prend aucune décision importante… Lire la suite »

Bufflo
7 mois il y a
Reply to  Tony02

La réponse à la question… « Qu’est-ce que ça change, il a une blouse blanche et il est réputé. Et en plus on nous ment parce que [insertion de divers arguments pour en faire un beau mille-feuilles]. »

C’est quand même grandiose vos commentaires. Vous lire permet parfaitement de comprendre la loi de Brandolini.

Tony02
7 mois il y a
Reply to  Bufflo

Pas sûr que vous m’ayez compris, il semble que vous ne dites que ce que vous souhaitiez dire.

Avlula
7 mois il y a
Reply to  Tony02

Les raisons qui ont mené à interdire la chloroquine dont l’article bidon du Lancet qui a été retirée Ça c’est une question de droit/politique, Di Vizio en a parlé, c’est à cause aussi des pro-chloroquine qui ont judiciarisé une question médicale en allant pleurnicher pour obtenir une autorisation, alors que l’autorisation existe de base (la prescription hors-AMM, certes non remboursée). Résultat, paf, c’est interdit, bravo. Et quand tu rappelles l’étude « bidon » (on n’est pas d’accord sur à quel point elle l’était), n’oublie pas de rappeler qu’il y en avait d’autres de la même équipe et avec les mêmes sources de… Lire la suite »

Last edited 7 mois il y a by Avlula
Tony02
7 mois il y a

Laissons-donc les gens les mieux placés s’exprimer sur le sujet, le Pr Peronne en personne :

https://www.youtube.com/watch?v=HoGpvbXD0uI

Last edited 7 mois il y a by Divrai
Avlula
7 mois il y a

Mon avis précis sur ce point précis c’est qu’on s’en fout puisque l’HCQ n’est finalement pas reconnu, encore moins imposé, comme traitement du Covid, donc ça n’a pas d’incidence politique. Sur le fond, Raoult a pu s’en expliquer devant ses collègues et on n’en sait pas grand chose, d’ailleurs votre lien vers l’étude ne prouve ni son implication personnelle, ni votre théorie complotiste comme quoi ce serait exprès pour faire une différence. Visiblement vous avez un exemple sous les yeux d’un scientifique prestigieux qui n’hésiterait pas, selon vous, à tricher et faire des études bidons, au nez et à la… Lire la suite »

Last edited 7 mois il y a by Avlula
Ribes-Hucher
7 mois il y a

A savoir le véritable sens de cette différence …peut être un control plus approfondie pour les non traités pour conciderer la progression du covid et déterminer les éventuelles souches mutantes, pas de problème a comprendre qu’un teste négatif au covid n’a pas lieu d’être approfondie au delà du minimun requis ( nécessaire j’entends) pour constater la guérison….. RAOULT est en sa spécialité un Vincent Lapierre il dénonce des disfonctionnements …écoute sont intervention à la commission du parlement d’il y a deux ans ….permet moi de te dire qu’il est couillu le bonhomme …..

Tony02
7 mois il y a

À mon tour je vous pose une question Vincent :

Ils disent que l’épidémie tue surtout les gens qui ne sont pas vacciner en France.
Alors j’ai une question : pourquoi les pays comme le Maroc qui a encore plus de gens non-vaccinés qu’en France n’a que 2 morts par jour ?

Moi, l’impression que j’ai, en analysant les données actuelles, c’est que le vaccin ne sert strictement à rien, en plus de tuer et d’handicaper des gens. C’est vraiment mon sentiment.

Emilien
7 mois il y a

Oui le corona virus rend fou. On a vu (encore !) un nouveau clivage apparaître dans la population, ce qui ne profite qu’aux dirigeants. Vous faites un super boulot je trouve, car effectivement les gens sont de plus en plus pommés. Les médias et le gouvernement n’ont plus aucun crédit et la dérive totalitaire est évidente. Certains sont prêts à défendre jusqu’au bout le gouvernement et la vaccination obligatoire pour ne pas se remettre en question, et d’autres se raccrochent aux théories les plus délirantes par désespoir. Il me semble très probable que le covid-19 soit parti d’un laboratoire, par… Lire la suite »

Tony02
7 mois il y a

Incroyable interview du Pr Peronne, tout est dit !!!! Après ça, rien a ajouter :
https://www.youtube.com/watch?v=HoGpvbXD0uI

Vincent
7 mois il y a

Raoult a bidonné ses études, c’est vrai.
Perronne ne sait pas faire une pcr et n’est pas convaincant sur les faux positifs, c’est vrai.
Cela dit, tous les provax comme alexander samuel relayé abondamment sur ce site n’ont jamais émis la moindre alerte sur: le pass sanitaire, le pass vaccinal, les effets secondaires, l’efficacité très courte des vaccins.
C’est pourquoi les gens comme moi continueront d’écouter les médecins ou citoyens soi disant délirants comme Chouard, Fouché et même Raoult.
Cdt
Vincent

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account