Enfin !

Source : Le Point


Jusque-là, les rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique étaient interdits dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

C’est une décision qui était particulièrement attendue. Le Conseil d’État a levé samedi l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes, imposée dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, rétablissant la liberté de manifester, dans le respect des « mesures barrières ». Des milliers de personnes ont manifesté ce samedi en France contre le racisme et les violences, malgré l’interdiction. À Paris, la marche, non autorisée par la préfecture, a été bloquée à son point de départ et des tensions ont éclaté, la foule huant la police.

Rappelant que « la liberté de manifester est une liberté fondamentale », le juge des référés du Conseil d’État « estime que l’interdiction de manifester n’est pas justifiée par la situation sanitaire actuelle lorsque les mesures barrières peuvent être respectées ». Le juge administratif affirme donc qu’une interdiction ne pourrait être justifiée que « lorsque ces mesures barrières ne peuvent être respectées ou que l’événement risque de réunir plus de 5 000 personnes », un nombre fixé dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Lire la suite de l’article ici.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2020 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?