Immersion dans l’univers cruel du tourisme animalier [VIDÉO]


Source : National Geographic

Les animations pour touristes avec des animaux exotiques sont en plein essor, alimentées par les réseaux sociaux. Mais dans les coulisses, les animaux impliqués dans ce type de tourisme mènent souvent des vies misérables.

Dès mon arrivée, j’ai senti qu’Elephant Valley Thailand était un lieu différent. Installé dans une forêt en bordure de Chiang Rai, une petite ville du nord de la Thaïlande, ce domaine était la cinquième attraction dédiée aux éléphants que je visitais dans la semaine. J’avais vu des éléphants frapper des ballons de football ou faire du hula hoop. J’avais observé des touristes monter sur leur dos et se balancer sur leur trompe. Lorsque je jetais un œil dans leurs enclos, ils étaient enchaînés, leurs pattes attachées à des poteaux.

À Elephant Valley, j’ai trouvé la tranquillité. C’était la première fois que je voyais les éléphants à bonne distance. Il y en avait un qui se baignait dans une mare. Un autre qui mangeait au milieu d’un champ. Des barrières en bois entouraient une grande partie des terrains, elles étaient destinées à nous empêcher d’entrer et non pas à les empêcher de sortir, m’indique John Lee, l’un des gérants d’Elephant Valley. Personne n’était autorisé à toucher les animaux. Dans ce parc, les éléphants mènent une vie d’éléphant. (À lire : Pourquoi National Geographic publie une grande enquête sur le tourisme animalier.)

Elephant Valley Thailand accueille cinq éléphants qui travaillaient auparavant dans des camps pour randonneurs ou dans le secteur de l’exploitation forestière. Cette attraction est en tous points différente de la plupart des autres attractions thaïlandaises mettant en scène des éléphants. Sur les 3 800 éléphants retenus en captivité dans le pays, la majorité vivent dans des camps qui proposent des expériences interactives au plus près des animaux, en permettant par exemple aux visiteurs de les monter, de les baigner ou d’assister à un de leurs numéros. Ces activités attirent une foule de touristes venus du monde entier et s’inscrivent dans un secteur mondial très lucratif qui offre aux visiteurs la possibilité de vivre une expérience unique au plus près des animaux exotiques.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
dominique maillery
7 mois il y a

je signe une moyenne de 10 pétitions par jour en faveur des animaux. je soutiens aussi financièrement en fonction de mes petits moyens. ils souffrent sur toute la planète pour satisfaire aux caprices et à la folie des humains. je vois des enquêtes où leur souffrance est immense, on ne peut pas croire que c’est possible, que des hommes peuvent faire de telles atrocités. quelqu’un de normalement constitué ne peut pas imaginer ça. il faut voir les photos (je ne regarde pas les films) et lire les témoignages pour y croire. je ne regarderai pas le film, j’ai ma dose… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account