Greta Thunberg : Jordan Bardella dénonce une « nouvelle forme de totalitarisme »



L’eurodéputé du Rassemblement national Jordan Bardella a dénoncé ce mardi «la dictature de l’émotion» et une «nouvelle forme de totalitarisme» avec la venue de l’égérie suédoise de la lutte contre le changement climatique Greta Thunberg ce mardi à l’Assemblée nationale.

«Cette dictature de l’émotion permanente, qui plus est lorsqu’elle s’appuie sur des enfants, est une nouvelle forme de totalitarisme», a-t-il critiqué sur France 2, estimant qu’on «est au-delà du ridicule». «Utiliser des enfants pour afficher un fatalisme qui consiste à expliquer à toute la jeunesse que le monde est terminé, que le monde va prendre feu et que plus rien n’est possible, et donc il faut arrêter l’école et aller faire la grève, je trouve que ce discours est profondément défaitiste», a-t-il précisé.

Il a aussi dénoncé le double langage de la majorité sur le sujet. «On ne peut pas en même temps faire venir la Jeanne d’Arc du climat, comme certains voudraient la caricaturer à l’Assemblée nationale, et en même temps faire voter le traité de libre-échange avec le Canada (Ceta) qui va accélérer les flux de super-tankers partout dans le monde et qui va accroître la pollution». «Il faut être un peu sérieux, un peu cohérent, et c’est encore une fois l’une des contradictions de la Macronie», a-t-il ajouté.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account