Faute d’anesthésiste disponible, un patient devant être opéré en urgence décède


Par Bertrand Hochet pour France Bleu Maine

Le manque de médecins prend une tournure dramatique dans le Sud Sarthe. Un patient qui était venu à l’hôpital du Bailleul (situé entre Sablé et La Flèche) est mort car il n’y avait pas de médecin anesthésiste présent pour réaliser l’opération urgente dont il avait besoin.

« Malheureusement, ça devait arriver« . L’une des représentantes du personnel de l’hôpital du Bailleul, dans le Sud Sarthe ne cache pas son émotion et son dépit après la mort d’un patient à cause d’une prise en charge tardive, faute de médecin anesthésiste le 1er novembre 2021. « C’est dramatique« , commente Line Mariot de la CFDT, syndicat majoritaire dans l’établissement. Atteint d’une péritonite, c’est-à-dire une inflammation aiguë, le patient en question aurait dû être opéré en urgence au Bailleul. Mais son transfert en ambulance au Mans, à une quarantaine de kilomètres, a été fatal. Il est décédé peu de temps après son arrivée, selon les informations que France Bleu Maine a pu recueillir.

En ce jour férié de la Toussaint, l’absence d’anesthésiste au Pôle Santé Sarthe et Loir a causé des difficultés pour les soins de six personnes, rapporte Le Maine Libre qui a révélé les faits dans son édition du jeudi 25 novembre. Contactée, la direction de l’hôpital du Bailleul n’a pas donné suite à notre demande de confirmation.

La maire de La Flèche ordonne une enquête pour comprendre et pour « que cela ne se reproduise plus »

Ce drame montre qu’un seul grain de sable peut venir mettre à mal tout le fonctionnement des urgences du Bailleul. Au départ de cette affaire : « Un imprévu comme il peut tout à fait y en avoir« , résume Nadine Grelet-Certenais. « L’anesthésiste qui devait prendre la garde a, lui-même, dû être hospitalisé en urgence », rapporte la maire de La Flèche, par ailleurs présidente du comité de surveillance du Pôle Santé Sarthe et Loir. « C’est dire si nous sommes très, très limite. Nous n’avons plus de ressource derrière, plus de parachute« , commente l’élue. « C’est absolument inadmissible que nous n’ayons pas le minimum nécessaire au bon fonctionnement de notre service des urgences ! » Nadine Grelet-Certenais réclame à la direction de l’établissement et à l’Agence Régionale de Santé une enquête « pour comprendre ces dysfonctionnements« . La maire de La Flèche ajoute : « Je demande que soient analysés de façon très précise les faits qui se sont produits ce jour-là. Qu’on en tire des conclusions. S’il doit y avoir des remises en cause de certaines organisations, qu’on les pointe« . L’élue insiste : « Il est hors de question que ça se reproduise ! »

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Emmanuel Macron
7 mois il y a

Et voila la France macron 2021 tu meurt de l’appendicite !! Incroyable

Moreau
7 mois il y a

Après avoir renvoyé du personnel non vacciné voilà ce qui arrive. Merci macron merci gouvernement de riches.c’est honteux

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account