Trump en hors piste (comme d'habitude) !

Auteur :

Donald Trump a révélé ce lundi 18 mai qu’il prenait préventivement, tous les jours depuis plus d’une semaine, de l’hydroxychloroquine. Cette révélation a provoqué un certain tollé outre-Atlantique. Ce traitement, très débattu dans la communauté scientifique, a été rendu célèbre par le professeur Didier Raoult.

Le président américain Donald Trump a annoncé hier qu’il prenait de l’hydroxychloroquine « depuis une semaine et demie […] Un cachet par jour. A un certain moment, j’arrêterai ».« J’en prends parce que j’entends des choses extraordinairement positives » sur ce médicament, a déclaré Donald Trump lors d’une discussion avec des journalistes. Avant d’ajouter : « Vous connaissez l’expression : qu’est-ce que vous avez à perdre ? » 

Trump a par ailleurs souligné que tous les tests qu’il avait effectués jusqu’ici pour le Covid-19 avaient été négatifs. « Je suis testé régulièrement, je ne veux pas l’être mais ils veulent me tester pour des raisons évidentes, je suis le président ! », a-t-il complété.

Vives réactions aux États-Unis

En pleine période de campagne électorale, les principales critiques sont venues des opposants de Trump et du camp démocrates. Interrogée sur CNN, Nancy Pelosi, présidente démocrate de la chambre des représentants, a estimé que ce n’était « pas une bonne idée ». Avant de poursuivre : « Il est notre président et je préférerais qu’il ne prenne pas quelque chose qui n’a pas été approuvé par les scientifiques, particulièrement dans sa catégorie d’âge et, disons, dans sa catégorie de poids, appelée obésité morbide. » Chuck Schumer, chef des démocrates au Sénat, a dénoncé de son côté des déclarations dangereuses et tapageuses. « Cela donne aux gens de faux espoirs (…) et peut même les mettre en danger », a-t-il déploré sur MSNBC.

Plus étonnant, une des principales critiques est venue d’un présentateur de Fox News, habituellement plutôt favorable à Trump. En direct, Neil Cavuto, connu cependant pour être un des plus critiques de la chaîne envers le président américain, a déclaré : « Ceux qui l’ont pris (l’hydroxychloroquine, NDLR), au sein des populations vulnérables, y compris celles ayant des problèmes respiratoires, elles en sont mortes. J’insiste une fois de plus: elles en sont mortes. […] Si vous êtes dans une population à risque et vous prenez ce traitement à titre préventif pour vous protéger contre le coronavirus, ou dans le pire des cas, parce que vous avez été infecté, et vous êtes dans cette population à risque, ça va vous tuer ! »

Fidèle à ses habitudes, Donald Trump a réagit sur Twitter : « Fox News n’est plus la même […] Vous avez plus de personnalités anti-Trump, de loin, que jamais auparavant. Je cherche une autre chaîne ! »

Un traitement qui divise

Le traitement à l’hydroxychloroquine, rendu célèbre par le professeur Raoult divise néanmoins les scientifiques, principalement sur deux aspects : ses effets indésirables et son efficacité réelle pour lutter contre le Coronavirus. Concernant le premier point, Trump a ironisé précisant que « de nombreuses personnes sur le terrain en prennent, et ils ont l’air de très bien se porter ». En effet, le médicament est par exemple largement distribué en Afrique pour lutter contre le paludisme. De plus, les militaires français notamment en consomment pour toute opération sur ce terrain. En France, le médicament appelé “Plaquenil” (nom commercial de la Chloroquine) était en vente libre pour moins de 5 euros dans les pharmacies, jusqu’à mi-janvier 2020.

C’est sur l’efficacité du traitement contre le Covid-19 que les médecins sont plus divisés. Deux études médicales parues ce vendredi vont à l’encontre des résultats du Pr Raoult et tendraient à démontrer l’inefficacité de la chloroquine pour soigner le Covid-19, mais cette conclusion divise et ne fait pas encore totalement consensus parmi les scientifiques, la chloroquine étant encore prescrite dans de nombreux pays du monde.

La seule solution ici, plutôt que de s’écharper sur les réseaux sociaux sans connaître les tenants et aboutissants de cette affaire, c’est de suivre le vieil adage : donnons du temps au temps.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Chérif
1 mois il y a

Ceci va lui déclencher sûrement le choléra.

Flibre
1 mois il y a

Excellent Mr Trump ça fais toujours glosé les cons.