Déconfinement : « protéger, tester et isoler », Edouard Philippe a juste deux mois de retard


Et on est gentils...

Auteur :

Cet après-midi à 15h, le premier ministre Edouard Philippe a pris la parole à l’Assemblée nationale afin d’y présenter son plan global de déconfinement.

C’est devant 75 députés (non masqués) que le Premier ministre s’est exprimé afin de présenter les trois grands principes du plan de déconfinement : « protéger, tester et isoler ». Edouard Philippe a expliqué, les modalités de « l’après », tout en précisant qu’elles seraient adaptées aux différents situations sanitaires des territoires. Un « travail de concertation et d’adaptation du plan aux réalités de terrain » seront mis en place avec « les associations d’élus locaux, les préfets et les partenaires sociaux » les jours prochains.

Briser la chaîne de transmission

Les masques « grand public » promis par Emmanuel Macron pour le 11 mai, sont déjà disponibles dans les pharmacies. Le Premier ministre a tout de même invité les particuliers à fabriquer leurs masques eux-mêmes, afin d’éviter une éventuelle épidémie… Ah ! Il a été précisé dans son discours que le port du masque ne sera pas rendu obligatoire dans la rue, mais dans les transports publics ou dans les lieux ou le respects des gestes barrières ne pourra pas être appliqué.

Le dépistage est la deuxième étape stratégique présentée par le gouvernement. « À la fin du confinement, nous nous sommes fixés comme objectif de réaliser au moins 700.000 tests virologiques par semaine », a indiqué le Premier ministre. Ces tests seront principalement réservés aux « cas-contacts » c’est-à-dire aux personnes symptomatiques ainsi qu’à leur entourage.

Isolement des cas-contacts

Des « brigades » humaines seront mises en place dans chaque département afin de contacter chaque personne ayant rencontré une personne positive au Covid-19. Ces personnes seront invitées à s’isoler soit chez elles, soit dans des lieux réquisitionnés par l’État.

L’application Stop-Covid a également été évoqué. Pour le Premier ministre, la mise en place ne peut « s’envisager que de façon complémentaire » aux « brigades ». La mise en place de ce tracking devraient faire l’objet « d’un débat spécifique et d’un vote spécifique », a rapporté Edouard Philippe.

Le déconfinement par territoire

Le virus ne touche pas le territoire de manière homogène, c’est pourquoi le premier ministre a évoqué un système de classement des départements, selon trois critères. Les départements qui y répondront seront classés « verts », les autres seront classés « rouges » et devront appliquer des règles plus strictes, qui seront présentées le 7 mai.

Ouverture des écoles le 11 mai

Contre l’avis des scientifiques, la réouverture progressive des écoles à partir du 11 mai sera maintenue et se fera sur la base du volontariat. Les classes seront composées de 15 élèves maximum et des mesures sanitaires seront mises en place. Les crèches seront également rouvertes mais ne pourront accueillir que des groupes de dix enfants maximum. Les enfants ne porteront pas de masques, contrairement à leurs encadrants.

Les classes de 6ème et 5ème reprendront place au collège à partir du 18 mai. Les lycéens devraient reprendre les cours fin mai, et les établissements professionnels pourront rouvrir fin juin. Les élèves ainsi que les enseignants seront dans l’obligation de porter un masque.

La vie active, transports, et déplacements

Le gouvernement préconise le maintien du télétravail pour les entreprises pouvant se le permettre. Si les salariés sont dans l’impossibilité de mettre ce système en place, le Premier ministre demande aux entreprises de fonctionner avec des horaires décalés. Le dispositif de chômage partiel a été reconduit jusqu’au 1er juin.

Mis à part les cafés et les restaurants, les commerces pourront ouvrir dès le 11 mai. Le port du masque ne sera pas rendu obligatoire dans tous les commerces, mais il sera « recommandé pour les personnels et les clients lorsque les mesures de distanciation physique ne peuvent être garantis ». Par ailleurs, « un commerçant pourra subordonner l’entrée dans son magasin au port du masque », a indiqué Edouard Philippe. L’ouverture des cafés et restaurants seraient envisagée à la fin du mois de mai.

En ce qui concerne le métro, il est évident que les gestes barrières seront difficiles à appliquer dans un endroit aussi confiné. Le port du masque sera obligatoire et des règles seront adoptées pour limiter le contact avec les autres usagers. 70% du trafic du métro parisien sera assuré dès le 11 mai. Les plages horaires où la fréquentation est la plus élevée seront principalement réservées aux travailleurs.

Les déplacements à plus de 100km de son domicile resteront interdits sauf pour « motif impérieux, familial ou professionnel ». Quant aux rassemblements sur la voie publique ou dans les lieux privés, ils devront être limités à 10 personnes.

Pour conclure son discours, Edouard Philippe a appelé au civisme des Français, et a annoncé que le gouvernement ne pouvait pas à lui seul venir à bout de l’épidémie. Qu’il se rassure, cela fait un moment que nous avons pris conscience que nous ne devions rien attendre d’eux, pas même de simples masques…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
John Scott
1 année il y a

À propos des masques, j’en ai fabriqué une moi-même: https://johnscottconsciousness.com/masques/ 😉 ‘En novembre 2018, les « Gilets Jaunes » sont descendus dans la rue, d’abord en France, puis ailleurs dans le monde. Il est rapidement devenu illégal pour les individus de porter des masques dans la rue, le port de masques qui a été conçu pour les protéger contre les gaz lacrymogènes de la police. Les Gilets Jaunes symbolisaient visiblement l’élévation de conscience qui était, et qui est toujours, en cours dans le monde entier. Et alors qu’il devenait illégal de masquer son identité, les Gilets Jaunes étaient déterminés à… Lire la suite »

Jacques Abel
1 année il y a

Où est-il inscrit dans la Constitution que le Parlement peut se réunir avec quasiment 8 fois moins que son effectif habituel dans une situation d’exercice du pouvoir exceptionnel?

La démocratie est absente en France, l’autorité ne peut que suivre, vacance générale.

kurt mayer
1 année il y a

il y a un concept que personne ne semble avoir compris … je suis en chine, comment tester 1,4 milliard d’individus à votre avis ??? tu prends tout ce joli petit monde, tu le confines ferme dans son quartier, ut obliges le port du masque, personne ne bosse, comme ça, personne ne transmets inutilement le corona , pas besoin de transports en commun pour la même raison… ensuite, des gens qui commencent à avoir le fièvre tu les extrais , tu les testes , tu confines ferme la famille et amis connu pour 14 jours , tu extrais les malades… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account