Covid-19 et myocardite : le virus est plus dangereux que le vaccin


Par The conversation

Dès les premiers cas de Covid-19, il est apparu que le cœur était une cible de choix du coronavirus, avec des risques de troubles cardiovasculaires sérieux. Un nombre important de patients hospitalisés présentent ainsi des signes de lésions cardiaques, et beaucoup demeurent affectés même après la fin de leur infection.

Que l’on débatte de la sécurité des vaccins anti-Covid et de leur risque pour la santé cardiovasculaire n’est guère étonnant. L’arrêt cardiaque très médiatisé du footballeur danois Christian Eriksen en plein tournoi de l’Euro a lancé un mythe persistant sur les dangers de la vaccination pour les athlètes.

La polémique à propos des vaccins anti-Covid se concentre sur le risque de myocardite après la vaccination, en particulier chez les jeunes. Mais que disent les données ?

Qu’est-ce qu’une myocardite ?

La myocardite est une inflammation du muscle cardiaque habituellement causée par un virus comme l’influenza, le coxsackie, l’hépatite ou l’herpès. Les autres causes comprennent les bactéries, les mycoses, les toxines, la chimiothérapie et les maladies auto-immunes.

Certains virus provoquent des lésions directes au cœur, tandis que d’autres l’endommagent indirectement via le système immunitaire. En effet, ce dernier réagit aux infections en libérant dans l’organisme des molécules appelées cytokines qui régulent la réponse immunitaire. Or, il arrive que les taux de cytokines atteignent des niveaux trop élevés, et cette « vague de cytokines » va venir abîmer le muscle cardiaque.

La myocardite en chiffres

Un joueur de soccer en action

Alphonso Davies, 21 ans, de l’équipe nationale de foot canadienne, a subi une inflammation cardiaque après avoir contracté le Covid-19. (AP Photo/Efrem Lukatsky)

Avant le Covid-19, l’incidence de la myocardite se situait entre un et dix cas pour 100 000 personnes par an. Fait intéressant, le risque le plus élevé touchait les hommes de 18 à 30 ans, et plus particulièrement les individus actifs et en bonne santé.

Selon l’Agence américaine de santé publique (CDC), le risque après une infection au Covid-19 est de l’ordre de 146 cas pour 100 000 personnes. Le risque le plus important concerne les hommes, principalement les adultes de plus de 50 ans et les enfants de moins de 16 ans. Un cas typique est celui du footballeur Alphonso Davies, 21 ans, de l’équipe nationale du Canada, qui a subi une inflammation cardiaque après avoir contracté le coronavirus.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Louis de Jonghe
4 mois il y a

A ce jour, il n’existe aucune analyse permettant de dire qu’il existerait un nouveau virus Cov-19, nous somme tous simplement en présence de variants du virus Sars-cov des années 1980…. C’est que le Sars-cov n’a jamais provoqué de myocardite..! Alors le coupable, c’est nécessairement l’injection qui n’a rien d’un vaccin, faute de quoi la grippe aurait été arrêtée… Le but des Hideux en poussant aux injections de la fausse vaccination va à l’encontre de l’intérêt de la santé des gens..! Ouf les enquêtes ont démarrés à la C.P.I., si Bojo a fait un retournement à 360°, la France y sera… Lire la suite »

GNLS
4 mois il y a

Merci Jean Cardiologue. Tu as une chaîne youtube ou tu racontes tes conneries ? Vas y sors nous tes chiffres qui disent l’inverse des amerloc et israéliens ! Si tu l’a fais comme Raoult et des études bidonnées sur 80 patients, pas étonnant que tu crois que toi avec quelques énergumènes de la médecine sont contre tout ! Non mais sérieux ! Si le covid était vraiment saisonnier comme la grippe une seule injection suffirait (comme la grippe). Rapel: la grippe c’est 2 mois d’épidémie et le vaccin protège pour ces 2 mois, guère plus. Le covid, même en été… Lire la suite »

Lacedemone
4 mois il y a

ça doit être quelque chose, de vivre dans un univers parallèle comme vous.

Putain les coronavirus qui causent pas de myocardite, j’adore, on a un champion parmi nous :’)

Vous êtes libre mercredi soir ? C’est pour un dîner avec des amis, on amène chacun une personne qu’on a trouvé sur les réseaux sociaux, c’est pour un concept un peu particulier, vous avez pas besoin d’en savoir davantage, on vous demandera juste votre avis sur plusieurs thèmes d’actualité …

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account