« Charnier » au Centre du don des corps de Paris : « le plus gros scandale scientifique et éthique du XXIe siècle


Par Sputnik France

Dépouilles putréfiées et rongées par les souris, locaux au bord de la ruine: dans l’enquête sur le Centre du don des corps de Paris-Descartes, Frédéric Dardel, ex-président de l’université, a été mis en examen. Pour David Artur, membre de l’association Charnier Paris-Descartes, les familles des défunts vivent un véritable enfer. Entretien.

«Quand vous découvrez cette affaire, vous recevez un Scud dans la tête, parce que l’on vous annonce que l’on a maltraité quelqu’un qui n’a eu de cesse toute son existence de bien vous traiter. Quelqu’un qui a été là tout au long de votre vie jusqu’à sa disparition, qui vous aimait et que vous aimiez», se désole David Artur.

En 2015, son père avait fait don de son corps à la science. Tout porte à croire que sa dépouille a subi un sort atroce. Une destinée qui a traumatisé les 170 proches de défunts ayant eux aussi voulu que leur dépouille serve la science.

​Depuis les révélations de L’Express en novembre sur le Centre du don des corps (CDC), le «temple de l’anatomie française» fondé en 1953, certains membres de l’association «vivent un enfer», souligne le vice-président de Charnier Paris-Descartes.

«Certains n’ont pas trouvé le sommeil depuis cette date. Ils ferment les yeux et voient leurs parents rongés par les rats et les vers. Quand certaines photos ont été publiées, ils ont cherché à savoir, à travers le sac plastique, si c’était la tête de leur mère ou pas.»

Des images insoutenables que David Artur a pu consulter dans leur intégralité. Et il le confirme: «ce qu’il y a dans ce jeu de photos est innommable, c’est l’horreur de l’horreur». Identique à celle des pires massacres de la Seconde Guerre mondiale ou des génocides africains, s’émeut David Artur. À savoir des corps dont «la peau est noire de pourriture, des corps momifiés».

«On est face au plus gros scandale scientifique et éthique de cette dernière partie du XXe et première partie du XXIe siècle», estime le vice- président de Charnier Paris-Descartes.

Et pour cause, selon une enquête menée par Radio France, «une somme de documents édifiants» (mails, des rapports et des photos) atteste de la multiplication des alertes sur la situation du CDC au moins depuis 2012. Un compte-rendu datant du 23 janvier 2012 relate que des corps positifs au VIH, à l’hépatite B et C, ont été disséqués par des étudiants ou manipulés par des médecins qui n’avaient pas été prévenus de ces dangers.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
21 heures il y a

“Je t’aime maman”
Source ? Où est l’étude qui prouve ça ? On est dans la pseudo-science là, encore des attaques de ces anti-sciences qui prétendent “ressentir” des choses alors qu’ils ne sont que des molécules, et qui parlent de toutes leurs fausses croyances comme “l’éthique”, tous ces freins inutiles aux progrès scientifiques dont chacun profite pourtant. Les gens de raison et de science ne sont évidemment pas choqués par cette histoire, c’est bien normal.

Last edited 21 heures il y a by Avlula
Lacedemone
18 heures il y a
Reply to  Avlula

Puisqu’on est dans l’absurde récurrent de votre pensée, dans lequel je décèle une inhabituelle pincée de sarcasme, je me permets de vous rappeler que “je t’aime maman” étant du domaine de l’opinion, il n’y a guère de place pour la recherche de l’objectivisation du phénomène. En revanche, pour tout le reste, quand les anti-sciences prétendent “savoir” des choses “de science” sur le simple résultat de leur intuition, en effet, on peut leur rétorquer qu’une étude (qui n’est rien d’autre qu’une production intellectuelle respectant une méthodologie qui permet au maximum de chasser la subjectivité et les biais logiques constitutifs de toute… Lire la suite »

giorgio guido novi
16 heures il y a
Reply to  Avlula

toi tu n’aurais pas été gêné de participer aux expériences médicales nazis. Science sans conscience est la mort de l’âme, tu n’es même plus un être humain!

giorgio guido novi
15 heures il y a
Reply to  Avlula

le commentaire le plus ignoble que j’ai pu lire en dix ans d’internet et j’en ai lu des saloperies

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account