Les motivations sont pour le moment inconnues...

Source : 20 Minutes


Un homme armé a tué au moins 16 personnes, parmi lesquelles une policière, dans la nuit de samedi à dimanche en Nouvelle-Ecosse, à l’est du Canada. C’est l’une des pires tueries qu’ait connues le pays depuis des décennies.

L’homme de 51 ans, un prothésiste dentaire selon les médias, a trouvé la mort lors de son arrestation à l’issue d’une vaste chasse à l’homme d’une douzaine d’heures dans toute la province, a indiqué la police.

Gabriel Wortman a notamment circulé à bord d’une voiture semblable à celles de la police, portant au moins une partie d’un uniforme de policier. Il a semé la mort en plusieurs endroits, dans des circonstances et pour des raisons encore mystérieuses qui ont choqué le pays, où les fusillades de masse sont rares. La responsable nationale de la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale), Brenda Lucki, a indiqué à plusieurs chaînes que le bilan était d’au moins 13 morts, avant d’annoncer en milieu de soirée un nouveau bilan d’au moins 16 morts, en plus du tueur, selon la chaîne publique CBC.

Les motivations de l’auteur de la tuerie n’ont pas été précisées. « Il est trop tôt pour parler de motivation », a expliqué un porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale), Chris Weather. « Il semblait qu’au moins en partie, c’était de nature aléatoire », a-t-il ajouté. Plusieurs victimes « ne semblent pas avoir de lien avec le tireur », selon lui.

Lire la suite de l’article ici.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments