Le fondateur de Blackwater voulait renverser Maduro



Erik Prince avait élaboré un plan pour envoyer une armée privée de 5 000 mercenaires au Venezuela pour le compte du chef de l’opposition Juan Guaidó. Source Reuters.

Alors que la tension monte au Venezuela entre Nicolás Maduro et Juan Guaidó, Erik Prince, fondateur de la société de sécurité Blackwater et ardent partisan de Donald Trump, aurait échafaudé un plan pour envoyer une armée privée au Venezuela afin de renverser le président socialiste, ont déclaré quatre sources informées du projet.

Au cours des derniers mois, précisent ces sources, Prince a cherché à obtenir des financements et des soutiens politiques auprès de proches de Trump ou de riches exilés vénézuéliens en vue de monter une telle opération.

5 000 mercenaires au service de Juan Guaidó

Lors de rencontres privées aux États-Unis et en Europe, qui se sont étalées jusqu’à la mi-avril, selon l’une des sources, il a présenté un plan consistant à déployer jusqu’à 5 000 mercenaires pour le compte du chef de l’opposition vénézuélienne Juan Guaidó, qui s’est autoproclamé président en janvier.

Garrett Marquis, porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison-Blanche, n’a pas souhaité faire de commentaire, mais, d’après une personne proche de l’administration américaine, la Maison-Blanche n’aurait pas soutenu un tel projet. Edward Rodríguez, porte-parole de Juan Guaidó, a assuré que l’opposition vénézuélienne n’avait pas discuté de cette opération avec Erik Prince. Aucun commentaire n’a pu être obtenu auprès du gouvernement de Nicolás Maduro.

Un plan potentiellement dangereux

Plusieurs experts américains et vénézuéliens informés du plan l’ont qualifié de très alambiqué et potentiellement dangereux, car susceptible de déclencher une guerre civile. Marc Cohen, porte-parole d’Erik Prince, a déclaré que ce dernier n’envisageait aucune opération au Venezuela. Il n’a pas souhaité répondre à d’autres questions.

Selon deux des sources interrogées, le scénario vendu par Erik Prince consistait à monter des opérations clandestines puis à déployer entre 4 000 et 5 000 mercenaires recrutés en Colombie et dans d’autres pays d’Amérique latine pour mener des actions de combat. Il demandait 40 millions de dollars pour son projet.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Mélie
2 années il y a

Merci à l’équipe du Media pour Tous de relayer des articles aussi brûlants, avec des gants … C’est tout chaud et réconfortant de voir que les militaires commencent à faire preuve d’humilité, de bon sens et de respect … Respect de la vérité, en premier, quel cadeau ! Pour eux, autant que pour les lecteurs, témoins de ces combats qui nous dépassent …. Mais pourquoi payer des soldats ? Pour se disputer les quelques arpents de terre non saccagées qu’il reste de par ce monde pillé, pollué, bombardé de toutes parts, où le sang se mêle aux larmes, toutes espèces… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account