Berlin : en cas d’accusation de discrimination, les policiers devront prouver leur innocence


D'un excès l'autre...

Source : RT France


La gauche berlinoise a voté une loi anti-discimination qui prévoit que les agents de police accusés d’avoir eu un comportement discriminatoire devront prouver qu’ils ne se sont pas rendus coupables. Droite et syndicats policiers s’en inquiètent.

La municipalité de Berlin a adopté une loi anti-discrimination qui suscite l’inquiétude notamment des syndicats de policier.  La capitale allemande pourrait devenir «précurseur» en Allemagne en matière de lutte contre les discriminations, s’est félicité son initiateur, l’élu écologiste Dirk Berhrendt, saluant l’aboutissement de «plus de dix années» de débats.

Cette loi, inédite dans le pays, a été adoptée le 4 juin soir par le Sénat de la capitale allemande, à majorité de gauche, la droite et la droite radicale ayant voté contre.  Les 3,8 millions d’habitants de Berlin ne pourront officiellement plus faire l’objet de discrimination de la part d’agents publics fondée sur le sexe, l’origine ethnique, la religion, les convictions politiques, le handicap, l’âge, l’identité sexuelle ou encore le statut social.

Même une vidéo sur internet pourrait désormais déclencher un procès sans l’intervention de la personne concernée.

Lire la suite de l’article ici.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de