Astrazeneca : le jeu en vaut-il la chandelle ?


Par Hervérifie

Nous relayons ici un texte de la page Hervérifie, concernant le vaccin Astrazeneca :

🧠 Plusieurs cas de thromboses profondes rares et graves, parfois mortelles, semblent associées au vaccin AstraZeneca….

Publiée par Hervérifie sur Samedi 24 avril 2021

Plusieurs cas de thromboses profondes rares et graves, parfois mortelles, semblent associées au vaccin AstraZeneca.

Rappel rapide : une thrombose veineuse est la formation d’un caillot sanguin dans une grosse veine, bloquant la circulation.

Cela arrive généralement dans les veines superficielles du mollet, c’est la fameuse « phlébite », et cela se soigne plutôt bien (par exemple… Avec de l’héparine, cf infra…)

Mais quand cela arrive dans une veine du cerveau (on parle alors de thrombose cérébrale), ou que le caillot se détache du mollet et migre vers les poumons (c’est l’embolie pulmonaire), l’issue est parfois nettement moins joyeuse.

Le mécanisme semble similaire à une complication connue d’un autre médicament, l’héparine (qui est utilisée quotidiennement dans tous les hôpitaux du monde, soit dit en passant… Par exemple pour traiter les phlébites, les thromboses, les embolies pulmonaires…).

L’existence de ces complications graves inquiète beaucoup de monde, et c’est légitime. Voilà pour les faits.

Est-ce que ces complications sont fréquentes ?

L’Agence du médicament publie chaque semaine ces chiffres.

Il s’agit d’évènements indésirables, et non d’effets indésirables.

Cela signifie que l’on se pose la question d’un lien de causalité avec le vaccin, mais qu’il n’est pas forcément démontré.

Le lien causal ne semble exister que dans le cas de rarissimes thromboses cérébrales et splanchniques.

Post injection AstraZeneca :

Hospitalisation : 1 pour 10 130 injections
Thromboses profondes : 1 pour 35 391 injections
Embolies pulmonaires : 1 pour 50 465 injections
Décès : 1 pour 41 924 injections
Flippant. Ou pas.

Et la COVID-19, ça donne quoi ?

Merci d’avoir posé LA question importante.

Il se trouve que si la COVID-19 tue autant de monde, c’est entre autres… Parce qu’elle provoque des thromboses veineuses profondes et des embolies pulmonaires.

Et quand je dis « provoque », je veux dire « provoque SOUVENT ». Très, très souvent. Beaucoup plus souvent que le vaccin.

Et ici, nous ne parlons pas d’un soupçon comme pour le vaccin, nous parlons bien de complications directement provoquées par l’infection….

Post infection SARS-COV2 :

Hospitalisation : 1 pour 37 infections
Thromboses profondes : 1 pour 5 hospitalisations
Embolies pulmonaires : 1 pour 6.3 hospitalisations
Décès : 1 pour 204 infections

Si l’on tient compte :
︎- Des décès en France sur un an, et de la létalité estimée en France sur la période (0.49%), on peut estimer le risque d’être contaminé sur un an, et le risque de mourir de la COVID-19 sur un an.
︎- De l’incidence des embolies pulmonaires et des thromboses veineuses profondes chez les patients hospitalisés pour COVID,

On peut estimer le risque de faire ces complications sur un an.

Risque sur un an :

D’être contaminé puis hospitalisé : 1 sur 132
De faire une thrombose veineuse profonde post COVID : 1 sur 659
De faire une embolie pulmonaire post COVID : 1 sur 834
De mourir de la COVID-19 : 1 sur 726

Et si nous comparions ces risques?

Risque sur 1 an, en postulant que le vaccin est 100% efficace pour prévenir les hospitalisations, les embolies pulmonaires, les thromboses veineuses profondes et les décès*, et que tous les évènements indésirables sont dus au vaccin** :

Hospitalisation :

Non vaccinés ➜ 1 sur 132
Vaccinés ➜ 1 sur 10 130
Risque divisé par 77

Thromboses profondes :

Non vaccinés ➜ 1 sur 659
Vaccinés ➜ 1 sur 35 391
Risque divisé par 54

Embolies pulmonaires :

Non vaccinés ➜ 1 sur 834
Vaccinés ➜ 1 sur 50 465
Risque divisé par 60

Décès :

Non vaccinés ➜ 1 sur 726
Vaccinés ➜ 1 sur 41 924
Risque divisé par 58

* Ce n’est probablement pas tout à fait le cas, mais cela ne modifie pas les ordres de grandeur.
** Ce n’est bien sûr pas le cas, le lien de causalité n’a été démontré que pour quelques dizaines de cas dans toute l’Europe, pour des dizaines de millions d’injections. Ce postulat mène à une surestimation évidente du risque lié au vaccin.

En conclusion :

Aucun médicament n’est dénué d’effets secondaires, c’est un fait. Les vaccins ne font pas exception à la règle.

Cependant les effets secondaires des vaccins en général, et de celui qui nous intéresse aujourd’hui, sont rarissimes.

La maladie contre laquelle ce vaccin protège est justement responsable du même type de complications.

Le risque de développer ces complications suite à l’injection est très, très, très largement inférieur au risque d’être contaminé et de les développer… Suite à l’infection.

Donc si vous avez peur de faire une thrombose ou de mourir, éviter d’être infecté par le SARS-COV2 en vous vaccinant, vous diviserez votre risque par (au moins…) 50 ou 60.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula (@avlula)
7 mois il y a

Et si le vaccin est ou devient 0% efficace ? Et s’il a des effets secondaires autres qu’immédiats, comme ceux qui doivent être surveillés sur les participants à la phase III jusqu’à la fin de cette phase ? C’est un pari, il est compréhensible de ne pas le faire, de même qu’il est compréhensible de chercher à avoir un autre vaccin qui se vend mieux (en terme de marketing). Il n’en reste pas moins qu’on compare les chiffres des vaccinations avec ceux d’une maladie qu’on n’a pas soigné, et si les médecins qui soignent pouvaient parler sans crainte, ils pourraient… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account