Arrestations, censure : quand les mouvements pro-palestiniens se font « cancel »


Une fois de plus...

Auteur :

Alors que les soutiens publics à Israël se multiplient, les soutiens à la Palestine eux, rament à contre-sens. Classique.

Manifestation de soutien interdite, arrestations arbitraires, sanctions sur les réseaux sociaux, les censeurs ne savent plus quoi faire pour museler la voix des soutiens à la Palestine. Le rassemblement du 15 mai dernier a réuni à Paris entre 4.500 et 5.000 personnes. Parmi elles, 367 personnes ont été verbalisées, et 45 placées en garde à vue.

Rassemblement interdit pour « risque de troubles à l’ordre public»

Mauvais départ. Gérald Darmanin avait effectivement demandé au Préfet de police Didier Lallement d’interdire les rassemblements « en lien avec les récentes tensions au Proche-Orient ». Pour se justifier, le Ministre de l’Intérieur invoquait des « risques de troubles à l’ordre public ». Le premier flic de France ne souhaitait pas que les débordements constatés en 2014 lors d’un rassemblement pro-palestinien se reproduisent. Des « morts aux juifs » qui avaient (ou auraient) été criés lors de ces manifestations sont aujourd’hui brandis pour interdire – six ans plus tard – des manifestations contre les mêmes agissements criminels du gouvernement israélien. Et pourquoi ne pas interdire les manifestation contre le gouvernement israélien à jamais ? Les choses seraient plus claires.

367 procès-verbaux dressés

Malgré cette interdiction, des milliers de personnes se sont réunis à Barbès, et dans différentes villes de province. À Paris, 367 procès-verbaux ont été dressés pour soupçons de « participation à un groupement formé en vue de violences », « participation à un attroupement après sommation »« violences sur les forces de l’ordre » et pour outrage. 4.200 gendarmes et policiers ont été mobilisés. Un déploiement massif qui a occasionné des face-à-face tendus avec les manifestants. En tout, 45 personnes ont été placées en garde à vue. Six manifestants font l’objet d’une poursuite judiciaire.

Soutenir la Palestine = « discours haineux »

Alors que la classe politique affiche son soutien à Israël, alors qu’Estrosi arbore le drapeau israélien sur l’hôtel-de-ville Niçois, certains se font censurer sur les réseaux sociaux pour « discours haineux ». Leur tort ?  Assumer publiquement leur soutien à la Palestine. L’essayiste Bruno Guigue en a fait les frais sur Facebook. Nommé « Honneur aux résistants ! », sa tribune en hommage aux Palestiniens s’est vue tout bonnement censurée, car allant à l’encontre des « standards de la communauté en matière de discours haineux et de déclarations d’infériorité ». Une réponse du réseau social qui ne nous étonne, hélas, plus.

 

LIRE AUSSI > FACEBOOK SUPPRIME 89% DES « DISCOURS DE HAINE » AVANT MÊME QU’ILS NE SOIENT LUS

Le droit à l’information bafoué

L’information : le dernier rempart qu’ont les Palestiniens pour crier leurs droits au monde entier. Eh bien même cela leur est refusé. Sur le net, certains dénoncent les suppressions à répétition de leurs publications et la violation de leurs droits numériques. Les mouvements pro-palestiniens se sont fait cancelled. Mieux vaut dans ce contexte s’émouvoir du sort des Ouighours, ça, au moins, c’est autorisé, et même encouragé !

Salauds de Chinois !

Le Média pour Tous


Voir ou revoir:

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
giorgio guido novi
6 mois il y a

voila certains le savez depuis plusieurs annees que la france dirige par une classe de traitres a opter definitivement pour israel! contre la palestine c,est dans l,optique de la nouvelle guerre froide contre l,eurasie oui aux ouighours qui menace la chine non palestiniens qui gene l,avant poste de l,empire americain notre politique et celle de l,ue suit comme un toutou leurs maitres yankees

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account