#LibérezAssange

Source : Blog Médiapart


La Commission consultative des médias pour la défense et la sécurité (DSMA) organise au sein des locaux du Ministère de la Défense anglais une véritable censure d’État sur la réalité du travail de Julian Assange, sa situation judiciaire et la torture, confirmée par un rapporteur de l’ONU, que vit le fondeur de Wikileaks.

La BBC, chaîne publique, elle, enchaîne la désinformation sur le lanceur d’alerte, toujours détenu arbitrairement en quartier de haute sécurité en Angleterre. Enquête choc.

Le Ministère de la Défense s’occupe du contenu médiatique sur Assange

Derrière le DSMA (La Commission consultative des médias pour la défense et la sécurité) se cache le Ministère de la Défense anglais qui pour se donner un semblant d’indépendance, a créé cette structure. Un joli nom qui cache une structure antidémocratique.

Dans cette structure DSMA, des comités sont organisés au Ministère de la Défense avec les plus grands médias d’Angleterre. Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu’il n’est guère normal ni démocratique que des médias qui se présentent comme « indépendants » se retrouvent dans des comités avec des représentants du Ministère de la Défense.


Les médias membres du DSMA

PROCÈS-VERBAL D'UNE RÉUNION TENUE AU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE À 18H LE JEUDI 7 NOVEMBRE 2019
DSMA

La BBC, chaîne publique, pour laquelle les anglais payent une redevance fait partie de ce comité qui engendre une censure sur la réalité du « dossier Assange », développé dans « La Libre »1 et « le Média TV »2.

Lire la suite de l’article ici.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments