C’est dans une ambiance tendue, le 23 mai 2018, que l’écrivain français Hervé Ryssen était jugé en appel au Tribunal de grande instance de Paris pour des Tweets et des publications Facebook controversés. Les chefs d’accusation retenus étaient “injures publiques” et “provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personne à raison de leur origine, de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée” (article 24, 8ème alinea, de la loi du 29 juillet 1881) et les parties civiles, toujours les mêmes : la LICRA, l’UEJF, SOS racisme, J’accuse, Les petites filles et fils de déportés, etc. Le public était venu nombreux devant la salle d’audience pour soutenir l’écrivain…

Vincent Lapierre et son équipe étaient également sur place.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Fabrice Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Fabrice
Membre
Fabrice

Vincent, vous perdez vootre temps avec Ryssen. C’est un authentique antisémite rabique, un ” Elephant Man” ravagé par des théories raciales désuètes.

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account