Espagne : Dragon Ball fait les frais de la cancel culture


Par Marianne

La télévision publique de la région de Valence (Espagne) a refusé la demande des fans de diffuser la série Dragon Ball. Pour la chaîne, le dessin animé japonais va à l’encontre de la loi interdisant « les contenus qui encouragent la discrimination sexuelle par le biais de stéréotypes et de rôles sexistes ».

 

La cancel culture à l’assaut de l’animation japonaise ? Le 23 mars dernier, la direction de À Punt Mèdia, la télévision publique de la région de Valence (Espagne), a refusé de diffuser le dessin animé Dragon Ball, classique du manga japonais, selon plusieurs médias espagnols.

Une réponse à la campagne menée par les fans de la saga qui, depuis début mars, demandent à la chaîne de proposer leur dessin animé préféré. La députée Mónica Àlvaro s’était même fait l’écho de cette campagne, posant la question directement à À Punt Mèdia.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account